Aller vers le contenu principal

l’ADN
du film

Partager sur

LE POINT DE DEPART :
ÇA COMMENCE AVEC UN ENFANT

Je cherchais le déclic, le point de bascule, ce qui fait passer de l’idée à l’action, du doute au mouvement, de la solitude à l’autre, de la tétanie à l’aventure. De la peur à la joie. A l’envie de vivre. Au fond je me posais les mêmes questions que mon fils. Je répondais avec des mots d’adultes, pour des adultes. Pour que cet état d’esprit, cette façon d’être au monde se déploie. Bref, a priori, j’avais toutes les clés pour l’aider. Sauf que ce jour-là, les questions de mon fils m’ont stoppée net.

Tout ce travail m’avait portée oui. Mais son impact, mon impact était faible : au mieux, ces mêmes adultes trouvaient cela « intéressant ». Le pire : malgré toutes mes recherches, ces rencontres et témoignages d’activistes et de lanceurs d’alerte, j’étais incapable de me placer à la hauteur de mon fils. Lui répondre et préserver son envie de vivre, à lui, lui proposer une façon oui, d’être au monde est devenu la tâche la plus importante à accomplir.

Cette scène se passe il y a 4 ans. Depuis, la faillite de notre écosystème social, économique, sanitaire, écologique et politique s’accélère de façon folle. Masques, croyances et fausses sécurités tombent. Il faudra sans doute des générations pour comprendre ce qui se joue ces années-ci pour l’humanité. Un effondrement, un retournement ? Le propos du film, toute notre démarche, est de signifier que nous avons tous, individuellement et collectivement le choix.

Très vite, le titre est venu, comme tombé du ciel, marquant à la fois :

  • Un constat d’impuissance face à quelque chose, une réalité, une loi tacite ou un virus, qui nous dépasse.
  • Un émerveillement face à une énergie qui résiste à la résignation, une énergie commune à tous les lanceurs d’alerte et les activistes. Une énergie qui vient de l’enfance (et que l’on peut garder toute la vie) : celle de la justice vissée au corps.
  • Une intuition que ces jeunes, enfants parfois, qui agissent nous montrent la voie, la dessinent, à nous les adultes, les « grandes personnes ».
  • Un appel à sortir de soi, à oublier sa peur et son ego, le regard des autres et l’illusion du confort. Bref, à s’oublier, s’incliner. Pour mieux vivre. Répondre.
  • Une aventure vers les autres comme celles de nos personnages vers leurs communautés. Comme la nôtre vers vous, la communauté du film. C’est l’idée que les histoires que nous nous racontons nous obligent. Que notre rôle est de les permettre. Les transmettre. Elles nous disent : nous sommes liés.

Alors voilà, notre film met en lumière des personnes ordinaires qui posent, différemment, sur bien des lignes de front, des actes extraordinaires : servir quelque chose de plus grand qu’elles, des valeurs, des semblables, une certaine idée de la dignité.

C’est ce qui les rend précisément extraordinaires, hors de notre temps, celui du choix du confort à tout prix, immédiat et personnel. Au-delà des solutions de bon sens, de solidarité, d’équité qu’elles mettent en œuvre, elles incarnent un monde de lien, de sens et de joie. Celle d’être présent, vivant. De compter vraiment. Bien sûr, certains se moqueront. Le cynisme n’est qu’une parade pour esquiver ses responsabilités. Se dédouaner. C’est un aveu de faiblesse. A l’inverse, nos personnages ne se dédouanent de rien. Tout les concerne. Tous les jours, le choix de l’autre, de la vie et de sa préservation les rend hyper vibrants dans un monde qui, précisément, court en pure perte. Rien n’est simple. Il s’agit de vivre en grand. De choisir.

CHOISIR PARCE QUE …
ÇA COMMENCE AVEC TOI

  • Pourquoi tu agis ?
  • Qu’est-ce que tu y trouves ?
  • Quel est le prix à payer ?
  • Qu’est ce qui t’aide le plus ?
  • Comment voies-tu ta génération ?
  • Qu’est-ce qui pourrait tout changer ?
  • Faut-il changer le système ou les individus ?
  • Pourquoi il y a tant de filles dans ces mouvements ?

NOS PARTENAIRES PARCE QUE …

ÇA COMMENCE AVEC EUX

Ce film n’aurait jamais eu la chance de de voir le jour sans le soutien de France Télévisions, Canal+, Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma, nos distributeurs Jour2Fête en France, Cineart en Belgique et Hollande, Praesens en Suisse, Koch en Allemagne et Autriche, Maison 4:3 au Canada, Kismet en Australie et Nouvelle-Zélande, Best Film en Pologne, OSN au Moyen-Orient, notre agent international, Indie Sales et Chanel.
Mais il nous a fallu aller bien au-delà.

Aboutir à un film documentaire engagé et ambitieux alors que l’industrie du cinéma et la culture en général sont foudroyées par les restrictions sanitaires est juste impossible sans le soutien de partenaires respectueux de la démarche du film, de son ADN et de son absolue liberté. La seule question est plutôt : qu’est-ce que ce partenariat, cette relation, permet, non de plus, mais de mieux ?

Aucun de nos partenaires ne s’est immiscé dans la préparation, le tournage ou le montage du film. Idem pour sa communication, les choix des messages. Pour ces partenaires, le film devait exister, être vu, commenté. En soi. Le titre sans doute a réveillé une fibre, quelque d’intime à laquelle leur engagement envers le film répond. Pour certains, la façon dont les propos du film transforment leurs pratiques et adressent leurs responsabilités est incroyable à observer. Le partager leur appartient. Pour nous, il s’agit de soutiens ici inconditionnels, pour amener le film jusqu’à sa pleine expression, auprès des personnes pour lesquelles il est utile.

Plus que des partenaires, voici nos alliés qui ont compris que BIGGER THAN US était bien plus qu’un film. Un point de départ. Qui commençait aussi avec eux…

  • BRUT s’est positionné partenaire media alors que le tournage n’avait pas démarré. Avec un alignement total sur le sujet et l’ambition, ce soutien nous aide à rapprocher notre film de ses destinataires.
  • Boulanger et Electro Dépôt sont à l’initiative et financent l’opération 100 000 places pour 100 000 jeunes, soit l’octroi de 100 000 places gratuites à toute personne de moins de 27 ans et ce alors que la jeunesse est entravée par l’époque, promise à la distanciation ou à la culpabilisation. Il ne s’agit pas de « faire » un film, ni même que d’en parler. Mais de tout imaginer pour qu’il soit vu par celles et ceux pour lequel il existe. Exposer la jeunesse aux messages de nos protagonistes est le point d’orgue de notre aventure.
  • L’emlyon business school implique ses étudiants et finance le programme de formation des animateurs de débats post-projection développé par MakeSense parce que le film est le départ, on l’espère, d’une énorme conversation pour permettre à la jeunesse de se retrouver et de se révéler.
  • L’AFD finance ce site Internet et tous les contenus dérivés (hors podcast) parce que le film amène beaucoup de questions et autant de colères ou de possibles. Et qu’il serait inutile voire irresponsable de ne pas mettre à disposition des outils pour aller plus loin, apprendre, se lier et peut-être s’engager. Le soutien de notre partenaire nous permet aussi de proposer tous nos contenus en licence libre non commerciale. Et de rester utile.

Enfin, ce projet est possible parce que des structures y travaillent comme si c’était le leur. Et cela l’est !

  • L’agence WeDoData pour concevoir ce site internet comme un lieu d’atterrissage, d’apprentissage et de mise en lien. Une grande maison ouverte et gratuite, un lieu de passage vers celles et ceux qui font. L’agence GoToAndBuzz pour le développer.
  • La Grande Distribution pour transformer les salles de cinémas en agora durant lesquelles des associations, ONG, universités, collectifs débattent du film, de leurs causes et de leurs actions. Et ainsi, là aussi, rapprocher nos publics de celles et ceux qui agissent.

NOS ENGAGEMENTS PARCE QUE…
CA COMMENCE AVEC NOUS

Parce que l’industrie du cinéma est l’une des plus polluantes et discriminantes au monde et pour faire de notre mieux, dès le départ, nous avons posé quelques principes.

Préparation :

  • Égalité homme-femme voire sur-représentation des femmes
  • Primauté à l’emploi des jeunes
  • Pour la campagne de financement participatif, création de contreparties solidaires (achat de place pour les plus démunis), écologiques (arbres, sacs recyclés), symboliques (photos de tournage, carnet de voyages).

Tournage :

  • Compensation carbone de nos déplacements : 3 000 arbres plantés avec Reforest’action et Kinomé.
  • Voyage responsable :
    hébergement en structure locale, paiement en monnaie locale.
  • Limitation des équipements et du recours à l’électricité (tournage en lumière naturelle)
  • Traiteur végétarien (pour 80% de l’équipe)
  • Acheminement de 20 kilos d’habits, achats de crayons et cahiers pour les enfants
  • Égalité homme-femme voire sur-représentation des femmes
  • Restitution en public ouverte à tous et gratuite au retour de chacun de nos tournages

Montage :

  • Primauté à l’emploi local et au travail en région
    circle
  • Égalité homme-femme voire sur-représentation des femmes

Vie du film :

  • Mise à disposition gratuite de tous les contenus complémentaires créés à partir des rushs et du montage (hors film)
  • Engagement de reversement de 1% des recettes au collectif
  • 1% pour la planète (pour Big Mother Productions)
    Engagement de reversement des recettes à notre fond de dotation pour la jeunesse engagée (en cours de création) :

    • 20% pour les trois producteurs,
    • 5% pour Jour2Fête, le distributeur du film en France,
    • 5% pour Indie Sales, le distributeur international et certains distributeurs étrangers.

LA STRATEGIE D’IMPACT PARCE QUE…

ÇA COMMENCE AVEC VOUS

Pendant le tournage, des comptes rendus en public, gratuits et ouverts à tous dans Paris, au retour de chacune de nos expéditions furent autant d’occasions d’échanges sans filtre, au plus près des problématiques du film. Nous l’avons souvent vu se « faire » pendant ces « débriefs », les questions bouleversantes du public nous aidant à en comprendre les attentes et à orienter les options narratives.

Depuis, le contexte politique et sociétal nous confirme une autre intuition, terrible : jamais la jeunesse n’a eu autant besoin d’espoir, de concret, de courage et de confiance. D’un appel à la vie. BIGGER THAN US parle de cet élan, pourtant, en plein effondrement. Le choix de la vie et de l’amour, contre celui de la peur et de la mort. Celui que nous vivons aujourd’hui.

Porter un tel propos dans un tel contexte nous donne une responsabilité et une opportunité extraordinaire : accompagner nos spectateurs à l’issue de notre film pour transformer les émotions créées en envies de parler, d’apprendre, de se former, de se lier, de se mobiliser, de donner, voire d’agir. De vivre.

Enfin, jamais l’industrie du cinéma et plus largement celle de la culture, n’a été aussi questionnée dans son existence-même. Et si nous faisions de tout cela une opportunité ? Et si les salles de cinéma, interdites pendant des mois, aujourd’hui fragilisées, devenaient ce lieu proche et accessible, précisément, de projection des imaginaires et des possibles ? Cet espace de sécurité pour se remettre en selle. Reprendre son chemin. Se retrouver et se projeter. Depuis le début, BIGGER THAN US est une aventure au long cours vers les autres. Film fini, elle ne fait que démarrer. C’est notre pari. Ici.

Nous voulons transformer notre film, d’objet culturel en objet politique, au sens le plus noble possible : en outil pour la Cité. Qu’il n’appartienne à personne mais parle à tout le monde. Car au-delà du film mais en partant de lui, notre rôle est de permettre à cette énergie de vie de se déployer et à ce désir d’engagement de se concrétiser pour chacun et chacune.

Trois objectifs nous animent particulièrement :

  • Placer le film, son propos, ses messages-clés dans les mains, les yeux et le cœur de celles et ceux auxquels il peut être utile, où qu’ils soient.
  • Transformer l’émotion suscitée en mouvement pour eux-mêmes, c’est-à-dire comment leur permettre d’apprendre, d’agir, de se lier, voire de créer leur propre projet / action.
  • Aider les personnages du film, mais aussi tous les jeunes déjà actifs ou prêts à passer à l’acte en fiabilisant leurs initiatives.

Vous trouverez toutes les ressources et
nos idées sur ce site. Puisse-t-il vous être utile.
Pour toute question : community@biggerthanus.com

ÇA COMMENCE AVEC TOI

Nos vidéos "Ça commence avec toi"

S’engager, répondre à une sorte d’appel est quelque chose de grand, de difficile, de décourageant, de solitaire ou d’excitant. Parfois en même temps. Voici une série de 8 vidéos pour mieux comprendre les ressorts de l'engagement.

Plein d'idées dans le kit du jeune activiste

Plein d'idées dans le kit du jeune activiste

Découvre des actions près de chez toi

Découvre des actions près de chez toi